Avant que j’oublie – Anne Pauly

La fête d’adieu a lentement décliné, les reliefs du buffet ont été emballés dans du cellophane, les verres rangés et quelqu’un a passé un petit aspirateur électrique sur la nappe couleur d’automne. De timides « Bon, on va y aller » ont commencé à sourdre, contaminant immédiatement l’ensemble du groupe. (…) J’ai donc tendu des manteaux et […]

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut